Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Apr

Alphonse Daudet à Miliana

Publié par Moonya  - Catégories :  #moonya

Qui ne connaît pas de nos jours cet auteur français dont les « lettres de mon moulin » sont à jamais inscrites dans notre mémoire collective à tous ?
 
            Bien sûr, dès que l’on entend le nom de Daudet, un autre nom nous vient immédiatement à l’esprit, celui de l’un de ces personnages les plus célèbre : Mr Seguin et sa petite chèvre éprise de liberté et de grands espaces (liberté qui finira par la tuer …).
 
Une personne a un jour laissé un commentaire sur le blog, où elle parlait du séjour qu’avait fait l’auteur à Miliana et qui avait abouti à l’écriture d’une nouvelle (À MILIANA) qui figure justement dans les « lettres de mon moulin » :
 
 Cette fois, je vous emmène passer la journée dans une jolie petite ville d'Algérie, à deux ou trois cents lieues du moulin... Cela nous changera un peu des tambourins et des cigales...
... Il va pleuvoir le ciel est gris, les crêtes du mont Zaccar s'enveloppent de brume.
 
Mais il ne faut pas s’arrêter là, car bien que je respecte l’auteur et son œuvre, je ne peux cacher que cette nouvelle même m’a laissé un certain goût amer …
 
Je ne comprends pas pourquoi un des plus important auteur du XIXéme siècle peut comparer des agents d’affaire à des sauterelles, ou peut parler d’arabes en guenilles, de forte odeur humaine ou de pouillerie musulmane pour décrire les habitant de cette ville sont il n’est que l’hôte.
 
Autres temps, autres mœurs, me direz vous …
 
         Dirait-on qu’Alphonse Daudet était « Raciste » ?
         A-t-il pris la peine de connaître ces « arabes » ?
         Savait-il pourquoi ces pauvres gens étaient en « guenilles » ?
         Savait-il qu’on les avait spolié de leurs terres et de leurs biens ?
 
Cela me désole qu’un écrivant de son talent, tout comme Maupassant d’ailleurs soient passés à côté de l’essentiel et n’aient vu qu’une infime partie apparente d’une cause qui auraient pu être la leur.
 
Ceci dit, il aurait pu au moins parler de la beauté de cette contrée ravissante au printemps, langoureuse en été, nostalgique en automne, éblouissante sous la neige en hiver...

PS: je ne suis pas spécialiste du sujet et je ne donne là que mon humble avis :)

Commenter cet article

Ophris03 05/06/2007 23:20

Ce que nous voyons et lisons aujourd'hui ne peut se comprendre -en partie- que si on le replace dans le contexte dans lequel il a été écrit. Ce qui a juste titre choque aujourd'hui n'avait pas le même goût. Alphonse Daudet à vu la misère et il ne semble pas s'en être réjoui. "Arabe" n'avait certainement pas le sens péjoratif qu'il à parfois aujourd'hui.
Reste que l'Europe à cette époque n'a pas vraiment su mettre en valeur les cultures locales ... Le fait-elle mieux aujourd'hui ? Je crois que oui ! Autres temps, autres moeurs.

Diije 11/04/2007 22:24

Faut se replacer dans le contexte de la Colonisation, où les occidentaux se croyaient des êtres supérieurs, etc ...

Ton pays est beau, j'adorerais le découvrir, et les gens qui le peuplent n'ont rien de différent d'ailleurs, et hélas, comme partout, il n'y a pas que des bons ...

/me bisoute Moon pour la nuit :)   

À propos

Moonya in the sky...