Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 Mar

19 Mars 1962 / cessez le feu

Publié par Moonya  - Catégories :  #moonya

 

emir.jpg

 

Certes je n'étais pas née en 1962 et je n'ai rien connu de la guerre de libération à part les récits des plus âgés de ma famille et qui chacun à sa façon me racontait un bout de "sa" guerre à lui, des souvenirs de mes parents et de leurs photos de classe avec plein d'"amis" français, des cours d'histoire qui me passionnaient ...

Je suis quand même amoureuse de mon pays et heureuse de vivre dans un état libre et tout ça je le doit aux gens qui ont donné leurs vies et leurs jeunesses pour que notre génération et celles qui viendront après.

J'ai toujours adoré les vielles cartes postales et celle de l'Algérie me passionnent, j'adore marcher dans les rues et faire des comparaisons avec des images vu sur le net et ce qu'est devenue la ville aujourd'hui (pas beaucoup de changement dans les rues d'Alger je dois avouer), j'en deviens nostalgique.. Nostalgique d'un temps "figé" sur une photo et pas d'un temps ou mes pairs n'avaient pas  de droits sur la terre de leurs ancêtres !

Bref j'ai découvert (grâce un mon meilleur ami français :p) une émission que je ne connaissait pas et qui donne la parole à des appelés de l'armée française qui ont du faire leur  service pendant la guerre d'Algérie.

Il y a le témoignage d'un homme qui dit qu'il a pris du plaisir à torturer des gens et qui dit ne rien regretter de ce qu'il a fait, j'éprouve de la peine pour lui car j'imagine qu'il ne doit pas passer de nuits complètes avec tous ce qui peut bien le hanter malgré tout ce qu'il dit, mais pour le reste j'ai trouvé ça émouvant alors je vous laisse découvrir ces 3 émissions:

Ils eurent 20 ans dans les Aurès - 1

Ils eurent 20 ans dans les Aurès - 2

Ils eurent 20 ans dans les Aurès - 3

Je me suis souvent demandé pourquoi les français avaient cédé à la panique et quitté l'Algérie au lendemain de l'indépendance en masse et j'ai bien aimé la lecture de cet article sur le sujet: 

Sans valise, sans cercueil, les pieds-noirs restés en Algérie.

 

 

 

 

Commenter cet article

À propos

Moonya in the sky...